5 façons simples de se muscler. Obtenir une bonne pompe

La pampa musculaire est un phénomène qui résulte d’une synthèse accrue de l’oxyde nitrique (qui aide à dilater les vaisseaux sanguins), d’une augmentation de l’eau dans les cellules musculaires et d’une augmentation du glycogène dans le tissu musculaire.

Ce sentiment (pampa) entraîne également la satisfaction de l’action entreprise, donnant l’impression que le travail effectué pendant l’entraînement était comme il se doit.

Outre l’aspect psychologique, ce phénomène favorise également l’effet d’entraînement en stimulant l’hypertrophie musculaire.

Le tamoxifene est le médicament utilisé par les professionnels et aussi par les débutants. Il est excellent pour développer les muscles

Vous trouverez ci-dessous 5 façons simples de faire pomper les muscles forts (pampers) et d’améliorer les performances musculaires pendant l’entraînement, ce qui aura certainement un impact sur l’efficacité ainsi que sur la motivation à agir.

1. l’utilisation de suppléments

Comme nous l’avons mentionné dans l’introduction, divers compléments sportifs sont utilisés pour augmenter les niveaux d’oxyde nitrique ou accroître le stockage d’eau et de glycogène par les cellules musculaires.

Sachant cela, vous pouvez facilement utiliser les substances les plus populaires et surtout les plus largement disponibles, telles que

l’arginine – qui stimule les niveaux d’oxyde nitrique
La citrulline, qui stimule vos niveaux d’oxyde nitrique mais a un effet légèrement différent de celui de l’arginine, et augmente également votre endurance et vos performances.
Extrait de betterave – fournit des nitrites, qui ont un effet sur la synthèse de l’oxyde nitrique (le supplément doit être consommé uniquement avant l’exercice).
glycérol – améliore le stockage de l’eau par les cellules musculaires.
Acide alpha lipoïque (ALA) et créatine – augmente le stockage du glycérol.

Pour obtenir un effet plus puissant, vous pouvez utiliser un mélange des différents compléments énumérés ci-dessus.

2. Nombre de répétitions et de pauses entre les approches

L’utilisation de différentes techniques d’entraînement est un autre élément qui vous permet d’obtenir un pampre fort. Cela signifie utiliser un nombre plus élevé de répétitions dans une série, ainsi que des pauses plus courtes entre les séries. Cela signifie que l’une des premières étapes pour obtenir une bonne pompe est d’augmenter le nombre de répétitions par tentative. Si vous avez fait 8-10 répétitions jusqu’à présent, faites 20-25 et vous sentirez une brûlure puissante et un bon pompage.

3. Travail sur la sensation musculaire

Il ne fait aucun doute que le sentiment et la concentration sur les muscles (connexion cerveau-muscle) que nous entraînons seront l’élément même qui fournira la stimulation appropriée pour l’hypertrophie, et cela améliorera également l’effet de pompage des muscles.

Si vous ne ressentez pas un certain groupe de muscles, il se peut que vous utilisiez une charge inappropriée lors de vos entraînements, ce qui est exactement ce qui vous empêche d’utiliser l’étirement complet des fibres musculaires. Augmentez la phase négative des répétitions (descente de l’appareil ou de votre propre corps) pour qu’elle dure 2 à 3 secondes, ce qui vous permet d’engager le groupe musculaire que vous entraînez et de contrôler s’il travaille correctement.

4. entraînement avec restriction du flux sanguin

Une autre méthode consiste à restreindre le flux sanguin veineux pendant le travail musculaire. Cette méthode d’entraînement implique l’utilisation de bandes élastiques placées à proximité immédiate de la partie proximale du muscle (le début du muscle), ce qui a pour effet d’arrêter la circulation sanguine dans le tissu musculaire en question.

Dans une telle situation, les muscles sont soumis à un stress important, et la sensation d’une pumppa dépasse toutes les idées que vous avez eues jusqu’à présent. Il suffit d’essayer cette technique en entraînant, par exemple, les biceps, et vous sentirez le flux sanguin déchirer littéralement vos muscles.

5. Utiliser un fort tonus musculaire

La dernière méthode consiste à utiliser la tension musculaire et la durée pendant laquelle le muscle est sous tension.

Ici, nous utilisons une phase concentrique plus longue (contraction du muscle – soulèvement du projectile) et, surtout, nous maintenons une tension musculaire complète pendant 1 à 2 secondes, ce qui nous permettra de sentir le muscle brûler avec douleur. Cela est dû à l’afflux de sang et d’acide lactique qui remplit les muscles en cours d’entraînement.

By Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *