Ne cherchez pas plus loin que ces 7 mouvements lorsque vous ajoutez des exercices de poitrine à votre programme d’entraînement. Non seulement ces excellents moyens de stimuler la croissance de la poitrine et la force du haut du corps, mais ils peuvent également aider au développement du triceps, à la stabilité de l’omoplate et à l’augmentation de la force de blocage nécessaires pour l’arraché et le nettoyage.

1 – Inclinez le pari de fer

La presse à barres inclinées est un excellent exercice de base pour le haut du corps. Ce mouvement permet à l’athlète d’entraîner le haut de la poitrine, les épaules et les triceps; Tout cela est nécessaire pour un positionnement supplémentaire du montant A dans le clean and jerk.

C’est aussi une excellente occasion pour les débutants de développer progressivement leur force au-dessus de leur tête lorsqu’ils peuvent avoir du mal à appuyer au-dessus de leur tête au début de l’entraînement.

2 – Fer à repasser sur le sol

Une presse à haltères est un mouvement de poussée partiel qui améliore la stabilité de l’épaule, étire le dos et minimise le stress exercé sur l’articulation de l’épaule. En appuyant sur le sol, les triceps et la poitrine sont plus isolés, ce qui augmente encore l’efficacité des attaques spécifiques sur des groupes musculaires qui peuvent être à la traîne.

De plus, les épaules sont entraînées à un degré élevé. Volumes d’haltérophilie olympiques (bribes, bribes, développé couché, squats au-dessus de la tête, etc.) faire le pressage au sol est un excellent moyen de leur donner une pause tout en entraînant le haut du corps.

3 – DUMBELL Bench Press

L’entraînement avec haltères est un bon moyen d’éliminer les asymétries et les déséquilibres musculaires qui pourraient passer inaperçus si vous vous entraînez avec seulement une barre. Les haltères peuvent également aider à augmenter la stabilité unilatérale ou les articulations des épaules et des coudes en ajoutant une couche supplémentaire de soutien pour les haltérophiles. Enfin, la possibilité de manipuler les angles abdominaux fait de la presse d’haltères une excellente pression sur la poitrine si d’autres types d’exercices thoraciques sont inconfortables.

4- Push-Ups (ANGLES DIVERS)

Les pompes sont un mouvement de poids corporel (peut également le faire avec des kettlebells) qui se traduit bien en haltérophilie en raison de sa dépendance au contrôle du corps et à la stabilité à la fois pour l’arraché et le jerk et l’arraché.

La réalisation de pompes pour les déficits, l’agenouillement, la flexion et tout autre angle / déformation peut être effectuée pour diversifier la force de serrage et développer le haut du corps.

5 – POUSSOIR A MAIN UPS (HSPU)

Bien que cela puisse techniquement être davantage une pression sur les épaules / la tête, je suggère que les athlètes apprennent à se soutenir correctement en position d’équilibre. Cela est en corrélation directe avec la position au-dessus de la tête dans l’arraché et entraîne les mêmes groupes musculaires nécessaires pour effectuer le verrouillage au-dessus de la tête dans l’arraché et l’arraché.

De plus, les pompes de poirier (pas de piratage)) forment un grand nombre de triceps, d’épaules et de haut de la poitrine, ce qui en fait un excellent mouvement pour les athlètes plus avancés.

6 – DIPS

Les chutes sont un autre mouvement de poids corporel qui peut être utilisé pour augmenter la compression du haut du corps et la masse musculaire, en particulier pour la poitrine et les triceps. Ce mouvement est un bon moyen d’aider les athlètes à améliorer le contrôle du corps et la stabilité des omoplates.

Il est important de noter que certains athlètes ressentent de la douleur / de l’inconfort lorsqu’ils effectuent des variations d’inclinaison (virages sur le banc, virages sur les barres asymétriques, chutes sur les anneaux). Si c’est vous, je vous suggère de faire l’un des autres mouvements à la place.

7 – MOUCHES Poitrine

Bien que je conseille généralement de m’en tenir à des mouvements plus complexes (plutôt que des exercices à une seule articulation), les mouches thoraciques peuvent être utiles lorsque vous avez besoin d’augmenter la force et le contrôle de la poitrine avec plus d’adduction des épaules.

Bien que je ne recommande pas de les entraîner avec des charges lourdes jusqu’à l’échec complet, je trouve parfois utile de le faire lentement et modérément, en travaillant sur l’étirement correct et en contractant les muscles de la poitrine après un étirement complet. comment vous les faites.

By Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *